Les couches lavables

Les couches lavables sont complètement ancré dans le monde de la puériculture. Les couches lavables sont aujourd’hui aussi simples d’utilisation que les couches jetables.

Elles sont efficaces, hygiéniques et respectent l’environnement. Les couches lavables sont des couches en tissu. Elles peuvent être portées de la naissance à la propreté.

Elle est composée d’un noyau absorbant et d’une enveloppe imperméable, qui peuvent séparés (couche +culotte) ou combinés (tout-en-un).

La santé du bébé

Dans une couche lavable, aucun produit chimique n’est en contact avec la peau de l’enfant. Sa peau respire. Les couches lavables modernes sont faites en matières absorbantes :

– Coton bio ou pas comme l’éponge, flanelle

– Chanvre qui est très absorbant, très résistant, anti-bactérien

– Bambou qui est très absorbant, très doux et souple et ant-bactérien.

couches-lavables-sante-bebe

Le respect de l’écologie

La fabrication d’une couche lavable requiert 4 fois moins de matière et 1,5 fois moins d’énergie et d’eau qu’une couche jetable. Cette dernière mettre plus de 200 ans à se dégrader.

Le bambou et le chanvre sont des cultures respectueuses de la planète. De plus, les couches lavables sont économiques et avantageuses financièrement.

Deux familles de couches

1. Couche + culotte

Il existe deux types de couches :

Les langes sont de grands carrés de gaze ou de coton à plier en fonction de la physonomie de l’enfant, fermés par une épingle à nourrice. C’est la solution la plus économique.

Les préformées ont une forme anatomique, grâce aux élastiques aux cuisses et au dos. Elles se ferment à l’aide de velcros ou de pressions.
La culotte assure l’étanchéité de la couche. Respirante, elle peut être de différentes matières :

– Laine : elle doit être entretenue avec de la lanoline pour conserver ses qualités imperméables

– Microfibre ou en PUL (tissu enduit de polyuréthane).

2. Tout en 1 (TE1)

Il existe deux types de couches :

– Intégrale : elle s’utilise comme une jetable. Elle permet l’absorption et l’étanchéité.

– A poche : elle a une ouverture sur le ventre ou dans le dos par laquelle on insère la partie absorbante. Le temps de séchage est raccourci et on peut moduler le degré d’absorption.

Il est possible de placer au fond de la couche un papier absorbant biodégradable pour recueillir les selles. S’il est souillé, il est jeté dans les toilettes. S’il est souillé d’urine, il est réutilisable trois fois.

Entretien des couches lavables

Les couches lavables se lavent avec le reste du linge, avec des produits de lavage classiques (noix de lavage de préférence) à 40°. Elles peuvent être lavées à 60° pour enlever les traces tenaces. Un rinçage peut être conseillé s’il y a beaucoup de couches dans la lessive.

Pour stocker les couches sales, il y a deux manières :

– A sec : il faut placer les couches dans un seau non couvert, après avoir enlevé les selles. Cette méthode est conseillée pour les personnes qui font des lessives, tous les 2 à 3 jours.

– Dans l’eau : cette méthode est recommandée pour les personnes qui font des lessives très espacées. Il est conseillé d’ajouter de l’huile essentielle.

Derniers articles sur le blog de Super Bébé
Derniers sites inscrits sur Annuaire du net
Abonnez-vous sur Facebook