Les pleurs de bébé

Comment gérer les pleurs incessants d’un enfant ? Les causes peuvent être multiples : l’enfant peut avoir faim, a besoin d’être changé, n’arrive pas à s’endormir…

Pour les nouveaux-nés, il est important de rassurer l’enfant et montrer sa présence. Il suffit d’une berceuse parfois pour calmer Bébé.

Les crises du nourrisson arrivent généralement autour des 2ème  et 3ème mois : l’enfant pleure durant une heure pour libérer ses tensions nerveuses, vers 17-18 heures.

Cette heure coïncide souvent avec l’heure d’arrivée du papa, qui peut être un excellent moyen de prendre le relais. La maman épuisée et énervée peut alors souffler.

Les battements du cœur du papa qui a un rythme différent de la mère, rassurent l’enfant et souvent les pleurs cessent.

Sinon, n’hésitez pas à faire une balade en écharpe aux heures propices : bébé au grand air sera calme.

pleurs-bebe

Toutefois, un enfant qui pleure longtemps dont les cris ne sont pas habituels ou dont le comportement est différent a besoin d’une consultation médicale.

Les cris peuvent être dus à des maux de ventre, coliques voire à un reflux gastro-oesophagien, symptôme extrêmement douloureux pour l’enfant.

La digestion pour l’enfant est très douloureuse et ce dernier a des régurgitations importantes. Il pleure sans cesse de douleur.

Diagnostiquée souvent tardivement, les parents vivent une sorte de parcours du combattant : entre les urgences et le médecin, avant le diagnostic. Une fois détecté, l’enfant doit prendre des médicaments tels des pansements gastriques.

Son alimentation est « solide » dès 4 mois, pour créer un bol alimentaire épais et éviter les remontées acides.

En cas de pleurs incessants, on ne le répètera jamais assez : ne secouez jamais un enfant. Ce dernier est fragile et des secousses violentes peuvent provoquer des lésions cérébrales irréversibles. Le syndrôme du bébé secoué touche des dizaines d’enfants, chaque année.

Conseil : si votre enfant pleure, allez boire un thé et soufflez un peu. Donnez-vous aussi le droit de sortir sans bébé et confiez-le une heure ou deux à une soeur, mère, amie… Une fois détendue, vous serez en mesure de calmer votre bébé.

Derniers articles sur le blog de Super Bébé
Derniers sites inscrits sur Annuaire du net
Abonnez-vous sur Facebook