Le sommeil de bébé

Dès sa naissance, le bébé dort beaucoup. Il se réveille pour téter ou être nourri au biberon essentiellement. Les phases de sommeil sont courtes (de 3 à 4 heures).

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les phases de sommeil s’allongent, deviennent moins nombreuses au profit de plus grandes périodes d’éveil.

Temps de sommeil selon l’âge

Age en mois Heures de sommeil
0 à 3 16 à 20 heures
3 à 9 12h la nuit et 3 à 5h le jour
9 à 12 11 à 12h la nuit et 3h le jour

L’horloge interne de Bébé n’est pas réglée sur 24 heures. Il régule son sommeil par des phases courtes : réveil toutes les deux heures, endormissement difficile.

Il n’y a pas de de règle : chaque enfant est unique ! De la naissance à l’âge de six semaines, bon nombre de bébés confondent le jour et la nuit.

Il est rare qu’un bébé fasse les nuits de ses parents dès la sortie de la maternité.

Vers six semaines, quand l’enfant atteint le poids de 5 kg, il distingue le jour et la nuit. Pour aider Bébé à établir son rythme de sommeil, accentuez le contraste jour / nuit.

Faites-le dormir dans l’obscurité la nuit et dans une pièce lumineuse la journée.

Chaque enfant a son propre rythme de sommeil. Petit ou grand dormeur, les parents doivent être attentifs aux premiers signes de fatigue afin que le bébé se repose suffisamment et que son temps de sommeil soit respecté au mieux.

sommeil-bebe

Essayez d’instaurer un rituel au moment du coucher qui pourra rassurer l’enfant. Une ambiance détendue et apaisée est essentielle : une berceuse, une veilleuse peuvent instaurer un climat de confiance à l’enfant.

Il est vrai qu’il est très fatigant d’entendre pleurer un bébé, surtout la nuit. Il y a peu de choses à faire, à part d’être présent et serein pour le rassurer.

Pour l’enfant, les pleurs sont une façon d’entrer en communication et de faire savoir ce dont il a envie. Au fur à mesure, vous arriverez à affiner votre compréhension des pleurs (à travers lesquels l’enfant s’exprime) et à mieux répondre aux demandes de votre bébé.

Après tout, il est normal qu’un enfant pleure et cela est même la preuve qu’il est en bonne santé.

Les bébés qui pleurent beaucoup sont des enfants éveillés et toniques, qui se développent très bien : de quoi rendre ses parents heureux, mais épuisés !

Rassurez-vous : les pleurs ont une fin. Ils débutent réellement autour de la deuxième semaine et s’accentuent vers huit semaines.

Ils ne diminuent que vers la fin du 3ème mois. Ce n’est que là que les nuances dans ses pleurs apparaîtront et donc, qu’il commencera à mieux se faire comprendre.

N’hésitez pas à faire des siestes. Retrouvez le plaisir du farniente et ressourcez-vous. Confiez l’entretien de la maison et l’élaboration des repas à de la famille ou amis pour ne vous consacrer qu’à Bébé et votre repos.

Ne faites que l’essentiel. Bébé préfère avoir une maman détendue, plus attentive à ses besoins.

Derniers articles sur le blog de Super Bébé
Derniers sites inscrits sur Annuaire du net
Abonnez-vous sur Facebook