Travail et bébé

Allaitement et travail

La combinaison allaitement et travail demande une solide organisation mais reste possible pour toute femme motivée.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’habituer l’enfant au biberon avant qu’il ne soit gardé.

Ainsi, il vaut mieux laisser à l’assistante maternelle ou aux puéricultures de la crèche le soin de nourrir l’enfant au biberon avec votre lait ou non.

De cette manière, la maman reste associée au sein dans l’esprit de l’enfant.

La reprise du travail implique généralement une tétée le matin avant de partir au travail et une le soir en rentrant. Toutefois, à ce rythme, la lactation est difficile à maintenir et l’enfant finit se détourner du sein qui nécessite un plus gros effort de succion que la tétine.

Toutefois, si vous tirez votre lait une fois dans la journée, et que vous allaitez 2 fois le matin et 3 fois le soir et au maximum durant les week-ends et les vacances, les seins s’adapteront sans problème aux tétées espacées.

La femme peut faire un choix entre allaitement exclusif et mixte. Lors d’un allaitement exclusif, le bébé ne boit que le lait maternel.

Certaines mamans préfèrent que leurs enfants ne reçoivent que du lait maternel pendant les six premiers mois, comme le préconise l’Organisation Mondiale de la Santé.

La loi est du côté des femmes qui souhaitent allaiter. Plusieurs dispositions visent à faciliter l’allaitement par les mères qui ont repris le travail (celles-ci figurent dans le code du Travail : ordonnance du 12 mars 2007).

L’allaitement est un droit pendant la première année de l’enfant.

Les mères ont, pour ce faire, une heure par jour durant les heures de travail, toutefois, beaucoup de femmes prennent moins d’une heure (surtout celles qui tirent leur lait sur place) et allaitent sur leur pause déjeuner.

La salariée peut allaiter dans l’établissement. Un local doit être prévu pour l’allaitement ou à proximité d’une entreprise de plus de cent salariés.

Il est important de savoir que la location d’un tire-lait peut être pris en charge par la sécurité sociale et qu’il suffit simplement d’une ordonnance de médecin (pensez à demander un tire-lait électrique à double pompage).

Du temps pour se retrouver après le travail

Il est important de consacrer du temps à bébé le soir après le travail. Le bain est un moment de détente idéal pour jouer et s’amuser ensemble. Les parents peuvent jouer, lire une histoire, aller faire une balade.

Pour les plus grands, n’hésitez pas à aller au restaurant, ou faire du shopping. Les parents doivent déconnectés du travail à la maison pour passer du bon temps, en dehors des week-ends.

allaitement-retour-travail

Il est fort possible que la maman, suite à la reprise du travail, ait un coup de blues et même une phase de culpabilisation. Ce sentiment d’abandon vis-à-vis du bébé est relativement fréquent.

Dans ce cas, quand cela est possible, l’idéal est de demander un temps partiel et/ou de poser des jours congés ou RTT, afin de passer des moments à deux privilégiés.

Certaines femmes, inversement, vivent le retour au travail comme une « renaissance » et un retour à la vie sociale, malgré tout l’amour porté à bébé. Ainsi, chaque maman doit composer entre travail et bébé, selon sa disponibilité et sa sensibilité, afin de rester proche et à l’écoute de son bébé.

Derniers articles sur le blog de Super Bébé
Derniers sites inscrits sur Annuaire du net
Abonnez-vous sur Facebook